Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

"Les étoiles du totalitarisme sont parfaitement alignées"

Publié le 22 Jan 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

La censure se rapproche, retrouvez-moi sur Odyssée:

Odyssée : https://odysee.com/@Carrefoursdumonde:0?...

Twitter : https://twitter.com/CarrefoursM

!!! "La formation d'un État totalitaire est à peu près terminée en Amérique alors que les acteurs les plus puissants des secteurs public et privé s'unissent derrière l'idée que des actions visant à éradiquer la dissidence peuvent être justifiées.
Alors que beaucoup ont mis en garde contre la montée du fascisme ou du socialisme aux Etats-Unis, "pays des libertés" (et ailleurs), cette idée restait pourtant vagues ou fragmentées, se concentrant sur des événements ou des acteurs individuels. Mais selon Michael Rectenwald, professeur à la retraite de l'Université de New York, les événements récents, cependant, indiquent que des pièces apparemment sans lien du puzzle de l'oppression s'emboîtent pour former un système complet." !!!


Le matin du 21 janvier, certains utilisateurs ont remarqué que YouTube semblait avoir discrètement aidé la chaîne en réduisant le nombre de pouce vers le bas sur les vidéos.

Par exemple, la première vidéo de la conférence de presse comportait 10 000 «Je n'aime pas» tôt le matin, ce chiffre est passé à 3 100 plus tard.

Ces manipulations sont bien connues des chaines de ré-informateurs dont les thèses sortent des sentiers battus.

Mais sur la chaîne officielle de la Maison Blanche, ce phénomène ne s'est jamais produit auparavant.

A titre de comparaison, le même jour, la vidéo du discours d’adieu de Trump à Joint Base Andrews comptait 145 000 «J'aime», bien plus que le nombre de «Je n'aime pas».

Ce ne sont que des appréciations virtuelles sur les réseaux sociaux… mais ça nous interroge quand-même toujours un peu plus, où sont passées les 80 millions d’électeurs de Biden ?

Le 20 janvier, la National Archives and Records Administration (NARA) a lancé le site Web de la Bibliothèque présidentielle Donald J. Trump.

Selon certains médias, ce site Web pourrait devenir l'une des plates-formes que Trump utiliserait pour s’exprimer.

Juste après l’arrivée de Biden à la Maison Blanche le 20 janvier, des émeutes massives dans l'ouest des États-Unis, Portland, Seattle et Denver, ont éclaté.

Les émeutiers, liés aux organisations Antifas et Black Lives Matter ont vandalisé les installations publiques et brûlé des drapeaux américains.

Selon l'Oregonian, environ 200 militants d'Antifa et de Black Lives Matter ont défilé dans les rues de la ville de Portland.

Ils ont brandi des banderoles avec des messages anti-Biden, anti-police et "Nous ne voulons pas de gouvernement".

Ils ont également attaqué le siège du Parti démocrate dans l'Oregon, où les fenêtres ont été brisées, le bâtim
...
https://www.youtube.com/watch?v=mffP8ozP...