Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Hillary Clinton connaissait le caractère terroriste de l'attaque de Benghazi

Publié le 19 Jul 2020

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Voici un extrait commenté de l'audition de 11 heures impliquant Hillary Clinton au sujet des 'attaques terroristes menées contre l'ambassade US et une annexe de la CIA à Benghazi, le 11 septembre 2012.

L'ambassadeur Christopher Stevens et 3 autres américains avaient péri dans ces attaques conduites pendant plusieurs heures. Malgré le temps passé et les appels aux secours, ces citoyens américains n'avaient reçu aucune aide de la part des autres forces américaines présentes dans le pays.

L'administration Obama, et tout particulièrement Hillary Clinton, sont suspectées d'avoir volontairement retardé les secours.

Dans les premiers temps de l'affaire, Hillary Clinton avait publiquement déclaré que ces attaques avaient été motivées par l'indignation populaire suscitée par la diffusion sur le net d'un vidéo outrageante pour l'Islam. Selon le récit officiel de l'époque, les attaques étaient le fruit d'une colère populaire spontanée qui avait été dirigée contre les symboles américains en place dans le pays.

Or, l'étude de ses conversations privées démontrent qu'elle savait qu'il s'agissait d'une attaque terroriste délibérée, planifiée, organisée.

Les Républicains ont demandé la mise en place, à partir de 2014, d'une commission d'enquête parlementaire afin de connaître la vérité sur le sujet.

Le jeudi 22 octobre 2015, Hillary Clinton était contrainte de témoigner devant la commission d'enquête parlementaire. L'audition durera 11 heures. Cette à cette occasion qu'elle est cuisinée par le Représentant républicain Jim Jordan. Très mal à l'aise, Hillary Clinton peinera à se justifier contre les accusations des parlementaires.

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/...

Les enquêtes ont abouti à un rapport dont voici en substance les 5 principales conclusions :

1° - l'administration Obama a induit le public américain en erreur sur les événements de Benghazi.
2° - la sécurité à Benghazi était insuffisante compte tenu des risques encourus par l'installation, et la Secrétaire d'Etat Clinton avait manqué la dernière chance manifeste de protéger ses compatriotes.
3° - lorsque les choses ont mal tourné, l'Amérique n'a pas remué ciel et terre pour sauver ses compatriote.
4° - l'administration n'a pas tenu la promesse qu'elle avait faite au peuple américain de traduire en justice les terroristes responsables de l'attaque.
5° - l'administration n'a pas coopéré à l'enquête de notre commission dès le début. En fait, elle a fait obstruction aux travaux des parlementaires dès le premier jour.

Vous trouverez des détails au sujet de ce rapport sur le site du Député républicain Jim Jordan.
...
https://www.youtube.com/watch?v=oK52fQr4...