Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Donald Trump pourrait gracier Julian Assange #Wikileaks

Publié le 20 Sep 2020

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo
Commenter
Soutenir Fils de Pangolin

Qu'en est-il de Julian Assange ?
Soutenez mon travail via Paypal ou Tipeee sur : http://www.filsdepangolin.com đź’–
Facebook : https://www.facebook.com/FilsdePangolin/
Twitter : https://twitter.com/Filsde_Pangolin
----
Source ➡️ https://youtu.be/hrYN3e4sq8I
----
Traduction : Alexandra Lépée
----
Si vous reuploadez cette vidéo sur votre chaine ou ailleurs, merci de mettre un lien vers cette vidéo, c 'est toujours appréciable 💚
----
#FilsDePangolin

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, est détenu dans une prison de haute sécurité depuis son arrestation au printemps dernier à l'ambassade d’Équateur de Londres, où il était effectivement maintenu en isolement depuis de nombreuses années. Son audience d’extradition a enfin commencé. L’avocat d'Assange estime qu’il pourrait encourir 175 ans de prison s’il est extradé aux États-Unis. Il fait face à des accusations d'espionnage. Wikileaks a révélé toutes sortes d’informations, dont certaines méritaient d'être connues, comme la corruption du Comité National Démocrate en 2016. Alors, qu’en est-il de l’affaire Julian Assange ? Pourquoi le Département de la Justice poursuit-il cette enquête de manière si agressive ?
Glenn Greenwald suit cette affaire depuis le tout début. Il est bien sûr journaliste, il a fondé The Intercept, et nous sommes heureux de l'avoir avec nous ce soir.
Alors, Glenn, merci d’être là.
Je pense que bon nombre de personnes entendent dire depuis des années que Julian Assange est un criminel qui a nui aux États-Unis. Les Etats-Unis vont enfin rendre justice dans cette affaire. Quel est votre point de vue à ce sujet ? Dites-nous ce que nous devrions savoir en trois minutes sur Julian Assange.
Rappelez-vous, Tucker, que l'enquête criminelle visant Julian Assange a commencé avec l'administration Obama parce qu'en 2010, Wikileaks a publié une série de documents, qui n'ont causé de préjudice à personne - même le gouvernement ne le prétend pas. C'était très gênant pour l'administration Obama, ça a révélé toutes sortes d'abus et de mensonges liés à ces guerres sans fin que le Pentagon et la CIA sont déterminés à mener. Ces documents étaient embarrassants pour Hillary Clinton et ils ont donc ouvert une enquête judiciaire pour tenter de le poursuivre au motif qu'il avait rendu public ces informations. Il a travaillé avec le New York Times, le Guardian afin de publier des informations très gênantes sur cette machine de guerre sans fin, sur les néoconservateurs qui travaillaient dans l'administration Obama.
Pour comprendre ce qui se passe ici, il suffit d'observer une affaire très similaire - que le président Trump a récemment soulevée, à savoir la poursuite, là encore par l'administration Obama, d'Edwa
...
https://www.youtube.com/watch?v=G1odcgRt...