Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Cybersécurité: la Chine attaque la France - Soros et le mouvement "Defund the police"

Publié le 30 Jul 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Un vent de panique s'est emparé des marchés boursiers et obligataires chinois en début de semaine.

Xi Jinping a pris pour cible successivement plusieurs entreprises technologiques, comme celles de Jack Ma ou Didi, le Huber chinois, avant de s’attaquer aux entreprises cotées à l’étranger, pour finir par réduire à néant le secteur de l’enseignement privé.

En une seule décision, le régime a détruit le secteur de l’enseignement privé en tant que secteur économique : interdiction pour ces entreprises de réaliser des bénéfices, de lever des capitaux ou de s’introduire en bourse.

L’objectif affiché est de réduire le coût de l’éducation des enfants et donc de favoriser la natalité.

Malheureusement, pour de nombreuses raisons, il y a peu de chance que cela fonctionne.

Quoi qu’il en soit, désormais, pour les investisseurs, plus aucun segment de marché ne paraît sûr et la plupart des économistes sont perdus et incapables de comprendre et d'anticiper de telles décisions...

Évidemment, dans ce contexte les investisseurs étrangers quittent le marché chinois, et les chinois eux-mêmes seraient tentés de faire la même chose.

Face aux restrictions imposées par les autorités, des chinois ont détourné les lois en utilisant le bitcoin pour faire sortir leur argent de Chine.

Pour limiter l’hémorragie, le régime a déclaré la guerre au bitcoin et vient de couper le courant, encore brutalement, à plus d’un million d’ordinateurs en Chine dédiés au minage de la monnaie.

En France, Guillaume Poupard, patron de l’ANSSI (l’Agence nationale de sécurité des systèmes d'informations) a révélé le 21 juillet l’existence d’une cyberattaque massive, en cours, et attribuée au groupe chinois APT31.

L’ANSSI est l’autorité nationale chargée d’assurer la sécurité des systèmes d’information de l’État et de contribuer à celle des opérateurs nationaux d’importance vitale.

Guillaume Poupard a décrit cette attaque comme, je cite, une « vaste campagne de compromission touchant de nombreuses entités françaises, toujours en cours et particulièrement virulente, conduite par le mode opératoire APT31 »

Aux Etats-Unis, le milliardaire George Soros a versé 1 million de dollars à un groupe de gauche qui cherche à réduire le financement des services de police à travers le pays, selon les archives fédérales.

Soros a envoyé les fonds au PAC Color of Change le 14 mai, a rapporté le Washington Free Beacon le 22 juillet, citant les dossiers de la Commission électorale fédérale (FEC).

La contribution était la plus grande contribution politique apportée par Soros au cours du cycle électoral de 2021.

Color of Change, qui se décrit comme un groupe de justice raciale, a fréque
...
https://www.youtube.com/watch?v=xEerccDJ...