Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Xi avance, Biden recule: au coeur des premiers jours de l'administration Biden

Publié le 25 Jan 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Odyssée : https://odysee.com/@Carrefoursdumonde:0?...

Le 21 janvier, lors de la première journée de travail complète de Biden, il a limogé quatre responsables chargés de l'informations à la Maison Blanche.

L'un d'eux est Michael Pack, directeur général de l'Agence américaine pour les médias dans le monde.

Après le licenciement de Michael Pack, l’ancienne directrice de programme de Voice of America, Kelu Chao a été nommé PDG par intérim de Global Media Agency.

En avril 2017, alors qu’elle était directrice de Voice of America, l’interview d'un riche homme d'affaires chinois, Guo Wengui a été brusquement supprimée.

Ce milliardaire a fui aux Etats-Unis et reste un des plus critiques du régime de Pékin.

La suppression de son interview avait déjà provoqué un certain malaise à l’époque.

Après son arrivée à la tête de la Global Media Agency le 21 janvier, Kelu Chao a renvoyé Robert Reilly, le directeur de Voice of America et Elizabeth Robbins, la directrice adjointe.

Ces licenciements ont suscité la controverse. Ces deux personnes n’avaient qu’un mois de travail derrière eux alors qu’ils avait signé un contrat de travail de deux ans.

Sans fautes professionnelles graves, ils ne pouvaient pas légalement être licenciés.

Selon Tucker Carlson de Fox News et de nombreuses autres sources médiatiques, Biden a publié une directive interne pour l’Immigration and Customs Enforcement des États-Unis après son entrée en fonction.

Un élément clé de la directive était que les agents d'immigration arrêtent immédiatement toutes les "expulsions" terrestres et aériennes pendant une période d'au moins 100 jours.

Il déclare également qu'il n'y a aucune possibilité d'expulsion significative dans un avenir proche.

Par conséquent, les immigrants clandestins actuellement en détention devraient tous être libérés, immédiatement.

Avant d'entrer à la Maison Blanche, l'équipe de Biden a sévèrement critiqué la stratégie de prévention de la pandémie de l'administration Trump et a déclaré qu'elle avait un plan différent de Trump.

Mais le 22 janvier, Biden a fait une toute autre déclaration, je cite :

"Nous ne pouvons rien faire pour changer la trajectoire de la pandémie au cours des prochains mois."

Le 20 janvier, le premier jour où Biden est entré à la Maison Blanche, l'Organisation mondiale de la santé a publié un nouvel avis avertissant les professionnels de la santé qu'un test «positif» ne signifie pas nécessairement «confirmé».

Selon des professionnels de la santé, cela conduira directement à une réduction du nombre de tests positifs.

Et une réduction du nombre de tests positifs entraîne de fait une baisse de l’épidémie : ce qui serait une ré
...
https://www.youtube.com/watch?v=LRq1DTMg...